Description du projet

Almodovar Michael

Né dans les années 80 dans un petit village des Hautes-Pyrénées, Michaël Almodovar n’est pas le frère de Pedro… ni même son cousin ou son… enfin, vous l’aurez compris, aucun lien !
Bref, Michaël ne tarda pas à devenir un adolescent en bonne santé, pratiquant assidument le Taekwondo et se passionnant pour la bande dessinée de tous les pays… Mais sous ses airs bien comme il faut, le jeune homme cache un lourd secret… Il pratique le jeu de rôle sur table !!
Une activité coupable qui le transforma presque en gourou puisqu’il devint maître de jeu ! Mais fort heureusement pour ses parents, ce terrible loisir lui insufflera sa vocation : raconter des histoires aux gens !
Deux carrières s’offrirent donc à lui : auteur ou politicien. Mais puisqu’il a un talent certain pour le dessin, c’est décidé, il fera de la bande dessinée !
Mais quelques années plus tard, la vie fera que notre désormais étudiant en arts plastiques, marqué autant par Astérix que Dragon Ball, délaissera sa passion première pour aller étudier les petits Mickey qui bougent, en intégrant la section dessin d’animation du lycée technique des arts et métiers du Luxembourg.
Et ce n’est quand redécouvrant les albums de Black Sad (dont l’auteur est issu du monde de l’animation) ou l’univers de Marini qu’il prend conscience que la BD peut-être aussi dynamique, cinématographique et vecteur d’émotions que le dessin-animé : sa passion est ravivée !
Michaël se remet donc sur sa planche à dessin avec un objectif : digérer ses multiples influences tout en conservant sa culture et sa personnalité. C’est ainsi que le jeune auteur passe à l’attaque aujourd’hui, en nous livrant sa première œuvre, les Torches d’Arkylon.